Qui Sommes Nous ?

L’association « Jardins à Septentrion »

Notre Association « Jardins à Septentrion » est composé des membres de 3 LIONS-CLUB

– Le Club de LILLE-OPERA

– Le Club de TOURCOING-CENTRE

– Le Club de WASQUEHAL

auxquels se joignent des bénévoles, passionnés d’horticulture .

Pour nous contacter :

7, rue J.Baptiste Clément

59290 WASQUEHAL – 03 20 72 10 41

Présidente : Marjorie DESMARET

Secrétaire : Brigitte PARMENTIER

Trésorier : Gaston DUFOUR

mail: postmaster@jardinsaseptentrion.fr

Notre Objectif:

– Organiser des expositions d’horticulture, d’èquipement et de décoration de jardins de qualité.

– Mettre en relation nos visiteurs avec des spécialistes d’origine géographique la plus vaste possible.

– Faire bénéficier nos visiteurs de conseils avisés, en ouvrant largement l’accès de nos expositions à des Associations, des lycées horticoles.

– Créer une ambiance sympathique et conviviale. – Participer à l’animation de notre Métropole.

– Utiliser les bénéfices de cette manifestation pour les actions caritatives de nos Clubs:

En 2017 comme les années précédantes , nous soutiendrons une association Les Clowns de l’espoir dont le but est d’améliorer la qualité des séjours des enfants dans les hôpitaux de la Région par l’intervention régulière de clowns.

LA FONDATION PROUVOST

Situé dans un parc de 60 ha, le château du Vert Bois représente pour la Métropole Lilloise
un atout environnemental et écologique de premier plan.Son histoire est riche et remonte à 1666 :
écoutons Ghislain Prouvost , Président de la Fondation nous relater les différentes étapes de l’histoire du Vert Bois :

« C’est André de Fournestraux, anobli en 1623 par le roi d’Espagne, sous le titre de Chevalier de Wazières, qui construit la Conciergerie en 1666.

En 1743, son petit fils Jean-André fit construire le Vert Bois tel qu’on le voit actuellement – peut être sur l’emplacement d’une ferme fortifiée, puisque les douves se trouvent déjà sur de très anciens cadastres.

La Chapelle porte la date 1751 à l’intérieur et 1772 à son fronton, ainsi que le Pavillon de Flore. Les Pavillons chinois, qui datent de la même époque, servaient – jusqu’en 1937 – l’un de glacière, l’autre de comodités.

C’est vers 1870 que mon ancêtre, Louis Duchochois, veuf d’Elise Pinta, notre ancêtre espagnole , a acquis le Vert Bois. Sa fille, Marguerite Devémy, sa petite fille, Marthe Prouvost y ont habité jusqu’à la fin des années 30,

Mon grand père, Albert Eugène Prouvost entreprit en 1939 de vastes travaux de consolidation, de restauration et de confort, jusque là inexistant dans cette « folie ».

Mes parents ont contribué à l’épanouissement du Vert Bois et nous leur devons la majorité des plats Persans de la galerie du sous-sol ainsi que les souvenirs de nos ancêtres Bonaparte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s